Eté 2011: Jeu sur les illusions d’optique. Le trait disparait totalement, pour ne laisser place qu’aux couleurs vives étalées en bandes ou en carreaux, sur lesquels se profilent des silhouettes. L’absence de trait permet de fondre totalement le fond et la forme, la recherche du mélange des deux est toujours autant présente.